Yaourt fait maison sans yaourtière + faire ses ferments lactiques

Pour faire son propre yaourt sans yaourtière, j’ai trouvé 2 recettes.

* Si vous n’avez pas de ferments lactiques (qui sont pourtant simples à faire, comme vous le verrez plus bas):

Après avoir glané des recettes autour du web, j’en suis arrivée à adopter la recette suivante, très simple:

– 1 litre de lait (ça peut être simplement du lait du supermarché)

– 1 yaourt nature (idéalement le plus frais possible)

Maintenez votre yaourt hors du frigo afin qu’il soit à température ambiante.

Chauffer votre lait à une température entre 37 et 45ºC (s’il s’agit de lait frais, vous devez d’abord le faire bouillir en ensuite laisser refroidir).

Pas de thermomètre pour évaluer la température? Pas de souci: il suffit de mettre votre doigt dans le lait et de pouvoir tenir 5 secondes sans vous brûler, cela devrait vous indiquer la bonne température. 

Du lait trop chaud (supérieur à 45ºC) tuerait les ferments du yaourt. 

Une fois votre lait à la température adéquate, introduisez-y le yaourt en mélangeant bien.

Certains recommandent d’utiliser une cuillère en bois plutôt qu’en métal qui pourrait provoquer des interactions négatives avec les ferments du yaourt.

Versez dans un récipient propre et ensuite vous avez plusieurs options:

durant 4 à 8 heures (plus vous le laissez longtemps, plus il sera acide)

– laisser dans le four à la température la plus basse possible

– introduire votre récipient dans une casserole à pression dont l’eau est chauffée à 45 degrés

– entourer le récipient d’un pull en laine

Une fois ce laps de temps passé, vous pouvez mettre votre yaourt au réfrigérateur.

Bon appétit!

Afin d’épaissir le yaourt, certains recommandent d’ajouter 2 cuillères à soupe de lait en poudre, personnellement, je fais l’impasse sur cette recommandation et n’ai pas encore obtenu un yaourt complètement ferme mais tout à fait correct, du type maquée/faisselle avec un yaourt traditionnel et du type yaourt liquide crémeux en utilisant un yaourt grec.

* Si vous avez des ferments lactiques:

Laissez poser votre lait avec les ferments dans un bocal fermé non pas avec un couvercle mais avec, par exemple, une étamine.

Au bout de quelques jours, vous remarquerez que cela aura pris la consistance d’un yaourt, dans ce cas il suffit de filtrer votre ferments à l’aide d’une étamine ou d’une passoire (idéalement en plastique et pas en métal).

Récupérez vos ferments, rincez-les, placez-les dans le bocal que vous remplissez à nouveau de lait et le processus se répètera.

* Pour faire ses ferments:

Laisser poser du lait dans un bocal fermé à l’aide d’une étamine pendant plusieurs jours dans un endroit sombre.

Au bout de plusieurs jours (cela peut prendre une semaine), vous remarquerez que votre lait a caillé.

Filtrez-le à l’aide d’une étamine ou d’une passoire en plastique.

Vous observerez de petits morceaux blancs, semblables à de petits graviers: ce sont vos ferments lactiques qui vous serviront pour faire votre yaourt.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s